« Lève-toi et va, ta foi t’a sauvé ! »

À un lépreux purifié revenant vers lui pour le remercier, Jésus dit « Lève-toi et va, ta foi t’a sauvé ! » (Luc 17:19).

➔ Jésus n’avait pas demandé à être remercié. Le geste de l’homme est de la gratitude pure. Et cela fait un bien fou. À Jésus et à l’homme.

➔ Jésus s’étonne que cela ne soit pas plus naturel, que ce soit si rare. C’est vrai. Que craignons-nous ?

  • De se sentir être dévalorisé d’avoir reçu de l’aide ?
    C’est l’inverse. Jésus dit à l’homme que cela le grandit,  lui donne de la force pour être, pour se tenir debout, pour avancer.
  • De se sentir en dette vis à vis de l’autre ?
    Jésus le soulage : l’homme ne lui doit rien, c’est Dieu qui crée la vie et c’est l’homme qui est vivant, c’est cette collaboration qui est belle et qui nous sauve. Lui, Jésus, n’en est que le témoin, nous mettant en relation avec la source de la vie.

Ah qu’il est bon de demander de l’aide, qu’il est bon de pouvoir aider, qu’il est bon d’éprouver de la gratitude et qu’il est extrêmement bon d’exprimer notre gratitude.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève, extrait du site https://jecherchedieu.ch/

Cet article, publié dans Clin d'oeil, Réflexion, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Faites-nous part de vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s