Grande collecte des 14 et 15 août 2020 au profit de Caritas Secours Liège

« Grâce à vous, j’ai pu offrir des repas chauds toute l’année à mes trois enfants, je tenais à vous remercier chaleureusement. Sans votre aide, cela aurait été impossible »
Anita, maman de trois enfants âgés de 4, 7 et 10 ans. 
En cet été si singulier, nos valeurs chrétiennes nous rappellent que si nous sommes égaux face à la pandémie qui frappe l’humanité, nous ne le sommes pas tous avec les mêmes forces et moyens pour y faire face. Lire la suite

Publié dans Solidarité | Tagué , | Laisser un commentaire

Où est Marie ?

Assomption de la Vierge Marie, un commentaire du P. Christian blanc Assomptionniste
Question surprenante peut-être !                                                                                               Mais qui n’est pas déplacée dans une méditation portant sur l’Assomption. En effet que veut on dire quand on parle de cet événement, l’Assomption de Marie, la mère de Jésus, l’objet de cette fête ? Utilisé exclusivement pour elle, ce terme d’Assomption, à ne pas confondre bien-sûr avec Ascension, indique ce qu’il en est de son état maintenant. Lire la suite

Publié dans Réflexion | Tagué , , | Laisser un commentaire

Je rêve d’une Eglise

Je rêve d’une église, faite essentiellement d’enfants, grands et petits, jeunes et vieux, et de tous ceux qui leur ressembleraient, assoiffés d’amour, avides d’absolu, émerveillés de Dieu. Donc, une Eglise qui nous empêcherait d’être profondément tristes. Une Eglise source du bonheur d’être ensemble, toujours.

Une Eglise vraie, famille nombreuse, innombrable où, plus on est, plus fort et plus simplement s’aime-t-on. Lire la suite

Publié dans Clin d'oeil | Tagué , , | Laisser un commentaire

« Courage! c’est moi; n’ayez pas peur! »

Mt 14, 22-33 

Tous les commentateurs depuis les premiers siècles ont vu dans cette «barque» battue par les vents, un symbole de l’Église au milieu de la tempête. Lorsque Matthieu écrit son évangile, les communautés chrétiennes n’étaient, effectivement, qu’une barque sans défense voguant difficilement sur la mer déchaînée de l’Empire romain, ramant à contre‑courant ! Les dirigeants de l’Empire les persécutaient et les responsables du judaïsme les chassaient des synagogues. Il y avait dissension au sein même des communautés chrétiennes, entre celles venus du judaïsme et celles originaires du monde gréco-romain.
Le récit de la tempête apaisée est un texte plein d’images et de symboles, Lire la suite

Publié dans Réflexion | Tagué , , , | Laisser un commentaire

En débarquant, il vit une grande foule de gens ; il fut saisi de compassion envers eux

18e dimanche du temps ordinaire, année A 

Quand Jésus apprit cela, il se retira et partit en barque pour un endroit désert, à l’écart. Les foules l’apprirent et, quittant leurs villes, elles suivirent à pied.
En débarquant, il vit une grande foule de gens ; il fut saisi de compassion envers eux et guérit leurs malades. La souffrance de Jésus est activée par la nouvelle de la mort de Jean le Baptiste. Nous pouvons imaginer combien le regard de Jésus est blessé par le martyre de Jean le Baptiste. Quand Jésus plonge son regard dans cette marée humaine, c’est le regard d’un enfant, comme quand il descendait dans le fleuve du Jourdain. L’humanité blessée…  Lire la suite

Publié dans Réflexion | Tagué , , , , | Laisser un commentaire