Va, ta foi t’a sauvé !

C’est en approchant de Jéricho, que Notre-Seigneur rend la vue à cet aveugle, parce que c’est en paraissant revêtu d’une chair mortelle et aux approches de sa passion, qu’il amène un grand nombre d’âmes à la lumière de la foi.

En effet, ce n’est pas dans les premières années de son incarnation, mais dans les années qui ont précédé immédiatement sa mort, qu’il a révélé au monde le mystère du Verbe incarné.

C’est en passant que Jésus entend les cris de cet aveugle ; car si c’est par la puissance de sa divinité qu’il chasse les ténèbres de notre âme, c’est par son humanité qu’il a compassion de nous.

Lire la suite
Publié dans Réflexion | Tagué , | Laisser un commentaire

Campagne de promotion d’abonnement au journal dimanche

Publié dans Clin d'oeil, Infos | Tagué , | Laisser un commentaire

AIMER, c’est aussi pardonner,…

L’ÉVANGILE D’AUJOURD’HUI DIT…Que les Pharisiens interrogent Jésus pour le mettre à l’épreuve…

On se rend compte que l’opposition grandit parmi les ennemis de Jésus comme aussi son autorité s’affermit. Au fond, ils sont émerveillés de ce que Jésus a réponse à tout, mais ils sentent bien que leur propre autorité tatillonne déplaît au peuple qui semble prêt à suivre Jésus… Ils font tout en leur pouvoir pour lui faire perdre la face.

L’ÉVANGILE D’AUJOURD’HUI NOUS DIT… ME DIT…Que Jésus répond par une référence à l’Écriture Sainte.

Lire la suite
Publié dans Réflexion | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Ne l’empêchez pas, car celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi

Marc 9/38-43.45.47-48

Jean, l’un des Douze, disait à Jésus : « Maître, nous avons vu quelqu’un chasser des esprits mauvais en ton nom ; nous avons voulu l’en empêcher, car il n’est pas de ceux qui nous suivent. » Jésus répondit : « Ne l’empêchez pas, car celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi ; celui qui n’est pas contre nous est pour nous. Et celui qui vous donnera un verre d’eau au nom de votre appartenance au Christ, amen, je vous le dis, il ne restera pas sans récompense. Celui qui entraînera la chute d’un seul de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu’on lui attache au cou une de ces meules que tournent les ânes, et qu’on le jette à la mer. Et si ta main t’entraîne au péché, coupe-la. Il vaut mieux entrer manchot dans la vie éternelle que d’être jeté avec tes deux mains dans la géhenne, là où le feu ne s’éteint pas. Si ton pied t’entraîne au péché, coupe-le. Il vaut mieux entrer estropié dans la vie éternelle que d’être jeté avec tes deux pieds dans la géhenne. Si ton œil t’entraîne au péché, arrache-le. Il vaut mieux entrer borgne dans le royaume de Dieu que d’être jeté avec tes deux yeux dans la géhenne, là où le ver ne meurt pas et où le feu ne s’éteint pas. »

Voila un texte bien riche qui nous parle de plusieurs points importants. :

Lire la suite
Publié dans Réflexion | Tagué , , | Laisser un commentaire

Deux camps !

Les lectures bibliques de ce dimanche mettent face à face deux camps, celui des “impies” et celui des “justes”. Les justes sont ceux qui vivent dans la droiture, la paix, la miséricorde. Face à eux, nous rencontrons ceux qui vivent dans les rivalités, les conflits, la convoitise, les bas instincts. Sur leur chemin, les impies rencontrent le juste. Par sa seule présence, ce dernier devient un reproche vivant à leur conduite. Il n’est pas besoin de lancer une “guerre sainte” contre eux. C’est au témoignage d’une vie droite, entièrement donnée à Dieu et aux autres que nous serons reconnus comme disciples du Christ.

Lire la suite
Publié dans Réflexion | Tagué , , | Laisser un commentaire