DE PÂQUES À LA PENTECÔTE

Pendant le temps pascal, l’Eglise nous fait méditer la résurrection du Christ et ce que cela change dans la vie des disciples. Ceux-ci ont suivi Jésus de Nazareth pendant trois ans. Ils ont reconnu en Lui le Messie promis par les prophètes. Ils sont heureux de le suivre car, pensent-ils, ils vont voir leurs désirs se réaliser. Mais il y a une grande distance entre le Messie conçu, rêvé par eux et le Messie envoyé de Dieu. En effet, ils attendaient un messie terrestre et voilà que Dieu leur donne un Messie divin.
LE CHRIST DEVAIT MOURIR AVANT DE RESSUSCITER
Le Messie est mort sur la croix le Vendredi saint. Lire la suite

Publicités
Publié dans Histoire, Réflexion | Tagué , , | Laisser un commentaire

50 jours pour fêter Pâques

Depuis le IIIe siècle, la célébration de la Résurrection du Seigneur, le jour de Pâques, se prolonge en une Cinquantaine (Pentecoste), s’achevant par la célébration du don de l’Esprit qui a pris ce nom de «Pentecôte». Ces cinquante jours forment un seul et unique jour de fête qui, disait saint Irénée «a la même portée que le dimanche» : c’est pourquoi, pendant cette période, on prie debout, comme il convient à des ressuscités, et le jeûne est interdit.
Le temps pascal commence avec le dimanche de la Résurrection Lire la suite

Publié dans Clin d'oeil, Histoire, Réflexion | Tagué , , | Laisser un commentaire

Petit guide pour comprendre chaque jour de la Semaine sainte

Chaque année, les chrétiens vivent la Semaine Sainte en s’appuyant sur des traditions et des rituels qui les aident à entrer dans le mystère de la Passion du Christ.
La Semaine sainte s’achève toujours en apothéose le jour de Pâques. Cependant, on peut être un peu dérouté par la multitude de célébrations de la Semaine sainte. Quel est leur sens ? Ce petit guide qui détaille chaque jour de la Semaine Sainte peut vous aider.
Dimanche des Rameaux
Cette fête, qui fait mémoire de l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, inaugure la Semaine sainte. Lire la suite

Publié dans Clin d'oeil, Histoire, Réflexion | Tagué , , | Laisser un commentaire

Mangeons et festoyons, car mon fils était mort et il est revenu à la vie

La première chose à faire en écoutant cette parabole de l’enfant prodigue est de comparer l’image que nous avons de Dieu avec celle que Jésus nous donne de son Père. Le premier but de la parabole est en effet de nous apprendre qui est Dieu. Charles Péguy écrivait : «Si tous les exemplaires de l’Évangile devaient être détruits dans le monde, il faudrait que l’on garde au moins une page, celle qui relate la parabole de l’enfant prodigue pour comprendre enfin qui est Dieu : ce Père qui veille, qui attend, ouvre ses bras, pardonne et organise une grande fête pour le retour de son fils

Dans notre monde moderne, cette parabole est très actuelle et ce qui retient l’attention en la relisant, c’est le départ du jeune fils. Lire la suite

Publié dans Réflexion | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Homélie du deuxième dimanche de carême année C

Beaucoup de gens disent : “je suis chrétien non pratiquant”. Si on s’étonne, ils disent : “Mais je crois en Dieu !” Ont-ils réalisé que ce Je crois en Dieu ne dit pas chrétien à lui seul ? Juifs, musulmans et d’autres croient en Dieu et ne sont pas chrétiens. Dans notre Credo où deux lignes suffisent à dire notre croyance en Dieu, notre foi chrétienne occupe seize lignes. C’est la foi au Christ qui fait le chrétien ; c’est Jésus, Dieu devenu homme, qui remplit notre Credo. Il était homme comme nous, avec de vraies mains et de vrais yeux qui savaient pleurer. Quelques temps avant sa mort épouvantable, il avait pris avec lui Pierre, Jacques et Jean, et, sur la montagne, on avait vu transparaître, dans son corps, la lumière de sa divinité. La foi chrétienne, ce n’est pas seulement penser que Dieu existe, mais c’est oser affirmer que la gloire du Dieu unique est sur le visage d’un homme en chair et en os ! Lire la suite

Publié dans Réflexion | Tagué , , | Laisser un commentaire