CAREME 2019 – La date du mercredi des Cendres lance chaque année la marche vers Pâques pour les chrétiens…

Premier jour du Carême chez les chrétiens, le mercredi des Cendres ouvre cette période qui fluctue généralement entre la fin de l’hiver et le début du printemps, selon le calendrier liturgique. Il mène jusqu’à la fête de Pâques, prévue en 2019 le dimanche 21 avril. Le mercredi des Cendres ouvrant le carême 2019 est programmé au mercredi 6 mars prochain. Si la date varie chaque année, le carême dure toujours 46 jours, entre le mercredi des Cendres et Pâques. Découvrez les autres secrets du carême et sa définition dans cette page spéciale.

Lire la suite

Publicités
Publié dans Histoire, Infos, Réflexion | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 6,27-38. 7ème dimanche du temps ordinaire

En ce temps-là, Jésus déclarait à ses disciples : « Je vous le dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent.
Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient……

Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux »

L’évangile d’aujourd’hui nous présente une très belle image de notre Dieu, un Dieu plein de miséricorde, de tendresse, de pardon. Jésus nous a révélé ce visage du Père, qui n’a pas envoyé son fils pour juger le monde mais pour le sauver. Il a offert son pardon à Marie Madeleine, Zachée, la femme adultère, au fils prodigue, à la Samaritaine, l’apôtre Pierre, le voleur sur la croix, les ouvriers de la dernière heure, ceux qui l’ont condamné à mort.

En conclusion de cette révélation extraordinaire, il nous invite aujourd’hui à agir comme Dieu lui-même : «Soyez miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux.»

Ce qui caractérise la morale chrétienne ce n’est pas «d’aimer», car toutes les morales humaines demandent cela, mais d’aimer aussi « nos ennemis ». Il s’agit d’un amour universel qui n’exclut personne. Nous savons très bien que, nous les chrétiens, nous ne sommes pas meilleurs que les autres. Pourtant Jésus nous demande d’être différents des autres et « d’aimer ceux qui ne nous aiment pas » Lire la suite

Publié dans Réflexion | Tagué , | Laisser un commentaire

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 6,17.20-26. 6ème dim. du Temps Ordinaire

Jésus descendit de la montagne avec eux et s’arrêta sur un terrain plat. Il y avait là un grand nombre de ses disciples et une grande multitude de gens venus de toute la Judée, de Jérusalem, et du littoral de Tyr et de Sidon.
Et Jésus, levant les yeux sur ses disciples, déclara : « Heureux, vous les pauvres, car le royaume de Dieu est à vous…..

« Jésus descend de la montagne et il s’arrête dans la plaine »

Par son incarnation, le Christ est devenu l’un de nous. C’est tout le sens de la fête de Noël. La descente symbolique dans la plaine aujourd’hui rappelle cette venue parmi nous que saint Paul décrit dans sa lettre aux Philippiens : «Lui, le Fils de Dieu, qui était égal au Père, il s’est anéanti, il est descendu jusqu’à nous, devenant semblable à nous, et se faisant obéissant jusqu’à la mort de la Croix.» (Phil 2, 5-8)

Une fois au milieu de nous, le Christ «enseigne» à la foule et à ses disciples. Il veut nous faire réfléchir sur les principales réalités de la vie : le pouvoir, le partage, le mariage, l’éducation, les traditions, l’argent, le jour du Seigneur, les talents reçus, le bonheur. Tout au long de cet enseignement, il parle beaucoup de richesse et de pauvreté. Lire la suite

Publié dans Réflexion | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Lc 5, 1-11 Pour devenir pécheurs d’hommes (5ème dimanche du temps ordinaire)

Jésus va entraîner l’ami Pierre sur un drôle de chemin. Il le voit laver ses filets. Il avait dû remarquer ces pécheurs penauds qui n’ont rien pris de la nuit. S’en est-il servi pour son enseignement ? A vrai dire, qu’enseigne Jésus, on le sait rarement ; ça touche, et Pierre en travaillant l’entend, puisque sur sa parole il va jeter les filets.

L’enseignement de Jésus ? Une parole dont je ne sais pas ce qu’elle va faire mais qui produira quelque chose ! Et viendra la louange, peut-être avec de l’effroi. Car voir Dieu est intenable, je me sens tout chose, créature aux lèvres impures, au milieu d’un peuple aux lèvres impures. Tant que je n’ai pas accueilli le pardon du Seigneur. Isaïe, Pierre, Paul, l’accueillent, le pardon qui envoie. Désormais ce sont des hommes que tu prendras. Pierre devra persévérer jusqu’au pardon du Ressuscité au lac de Tibériade, encore une pêche. C’est dans ce qui fait Pierre, avec son métier, et toute sa personne, que le Christ le rejoint et l’envoie pour un autre voyage : « affermis mes frères ». A lui d’aller enseigner et guérir. St Paul persécutait, pas seulement ses lèvres étaient impures, et le voici apôtre envoyé. « Ce que je suis, c’est par la grâce de Dieu ». Il a dit oui au pardon. Il a su laisser sa culpabilité sur le côté. Lire la suite

Publié dans Ce site internet | Laisser un commentaire

CP – Précarité menstruelle

Depuis la nuit des temps, les femmes ont leurs règles. Si la machine publicitaires a complètement banalisé les menstruations, elles restent néanmoins, sociologiquement, un sujet tabou, imposé à toutes les femmes, quel que soit leur âge, leur origine ethnique ou leur milieu social. Or, les menstruations font partie de la vie de plus de 4 milliards d’êtres humains, ayant des chances très inégales de pouvoir gérer ce flux menstruel. Considérées comme relevant strictement de la responsabilité des principales concernées, les règles affectent le tiers de la vie d’une femme, trois à 7 jours par mois. Il s’agit donc là d’un véritable enjeu de santé publique.

Un premier pas

Les protections hygiéniques (tampons, serviettes hygiéniques et coupes menstruelles) sont incontestablement des biens de première nécessité. Leur utilisation n’est tout simplement pas optionnelle. Fin 2017, la Belgique a pris comme mesure de baisser la TVA sur les produits périodiques de 21 à 6 %. Cette baisse faisant de facto entrer les protections hygiéniques dans la gamme des biens de première nécessité. Cette baisse de la TVA a effectivement entraîné une diminution des prix de ces protections de 15 % en moyenne. Anodin ? La suppression de la taxe représente une économie considérable pour les femmes. Environ 50 euros par an, soit près de 2.000 euros sur une vie. Lire la suite

Publié dans Clin d'oeil, Infos, Solidarité | Laisser un commentaire