19 mars Saint Joseph

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 1,16.18-21.24a.

Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ.  Or, voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint.  Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret.  Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ;  elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »  Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit.

L’évangile aujourd’hui, nous parle de Joseph, l’époux de Marie. Joseph est un juif pratiquant et juste dans sa vie courante avec ceux qu’ils rencontrent. Mais alors qu’ils ne vivaient pas encore ensemble voila que Marie tombe enceinte ! N’importe quel homme à qui cela arriverait est en droit de s’interroger sur la fidélité de sa future épouse ! Joseph qui aime Marie en est bien sur bouleversé, troublé. Il l’est d’autant plus, qu’il aime Marie et que la loi lui impose de la lapider pour infidélité ! Il veut respecter la loi du temple, mais il aime Marie et ne lui veut pas de mal, alors que faire ? Comment se sortir de cette situation ? C’est sur ces pensées qu’il va s’endormir et Dieu va intervenir dans un songe par l’intermédiaire d’un ange lui confirmant ce que Marie lui a dit et qui était si incroyable ; à savoir que la conception vient de Dieu lui-même ! Joseph sait bien que son rêve n’est pas un rêve mais réellement l’intervention de Dieu, alors il se rassure et prend la décision qui s’impose à lui, il va épouser Marie et accueillir l’enfant et l’élever comme le sien.

 Il en a fallu du courage et de la foi à Joseph pour faire un tel pas !

 Ce passage de l’évangile nous invite nous aussi à avoir une foi concrète, au sein de notre vie, une foi qui nous fait poser des actes réels dans l’amour de Dieu et des autres.

Il s’agit également ici de l’accueil d’un enfant à naître, Joseph aurait eu toutes les bonnes raisons pour refuser, mais il a considéré que cet enfant venait véritablement de Dieu et l’a accueilli come tel. Certes nous ne sommes pas des « Joseph », et nos enfants ne sont pas des « Jésus » mais toute vie est un cadeau de Dieu. Et la question se pose à nous, devant les naissances à venir : quel est notre accueil de la vie que Dieu permet en nous, dans notre foyer ? Quel accueil avons-nous envers la confiance que Dieu nous fait en nous confiant cet enfant ?  Certes en ce monde les causes humaines de conception sont variables. Il y en a qui sont désirées, il y en a qui sont accidentelles, il y en a qui sont vraiment le résultat d’un acte de péché, de violence, (comme le viol) ; n’en reste pas moins que la vie vient de Dieu, et que cette vie, peut être importante pour nous et pour le monde dans lequel nous vivons !

 Il appartient dès lors à chacun de se situer sur ce plan, en face de sa foi en Dieu. Nul ne peut répondre oui ou non à la place d’un autre. Joseph a accepté consciemment et librement ; il nous montre le chemin. Puissions-nous au moins nous arrêter un instant pour considérer l’amour de Dieu, et prendre une  bonne décision.

Myriam de Gemma
Mars 2016, extrait du site Passionistes de polynésie (e-monsite.com)

Cet article, publié dans Clin d'oeil, Histoire, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Faites-nous part de vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s