Petit mot d’André, notre curé

Bonjour à chacune et à chacun.

Après autant d’années, j’imagine que vous l’avez compris… écrire des articles, ce n’est pas du tout mon truc.  Alors, en ces temps de confinement, vous devez me trouver très (trop) absent, très (trop) lointain, pour ne pas dire inexistant.  J’en suis vraiment désolé ! Mais c’est ainsi.  M’exposer sur face book… je déteste.  Ça ne fait pas partie de ma culture.  Je préfère dire les choses plutôt que de les coucher sur la toile.

Je ne me sens pas plus capable de « causer » tout seul devant une caméra, même si il y a plein de gens qui me regardent, en virtuel.  Je vous l’ai déjà dit souvent… pour célébrer, pour parler, j’ai besoin de vous, de la beauté et de la chaleur de votre présence, de vos regards, de vos sourires, de vos interpellations, de vos mimiques, de vos silences.  Sans vous en rendre compte, vous êtes, chacune et chacun, à la source de ce que je vous partage.  Sans vous, et vous n’avez pas besoin d’être nombreux, je me sens tout « chose ». 

Je pense qu’Yves a bien pris le relais pour alimenter le site de l’Unité Pastorale qui , apparemment, est régulièrement visité.

Au moment où j’écris ces quelques mots, pas mal de personnes commencent à se poser la question… Pour Noël, y aura-t-il une célébration ou non ? Et après Noël, combien de temps allons-nous encore être privés de nos rassemblements communautaires ? Je voudrais tant vous apporter une réponse mais je ne suis pas devin.

La dernière décision de nos politiciens, concernant les célébrations, me met en colère.  Il faut avoir très peu de sensibilité ou très peu de bon sens, pour pondre un machin pareil.  15 personnes par célébration… vous imaginez.  Qui allons-nous laisser entrer ? Et donc, qui allons-nous rejeter ? C’est vrai, il y a le bon vieux truc des réservations… je ne dis pas que c’est impossible mais, personnellement, je ne le sens pas du tout.  Pour moi, une célébration est d’abord un rassemblement communautaire auquel sont conviés tous ceux qui le désirent, sans distinctions (habitués, occasionnels, étrangers à la communauté, simples curieux…).  Ça me rendrait malade de célébrer avec 15 personnes, tout en sachant que 30 autres personnes auraient aimé être présentes. 

Vous savez, j’ai vraiment envie de vous rencontrer et de célébrer avec vous ce merveilleux temps de Noël ; j’ai vraiment envie de fêter Noël en famille ; j’ai vraiment envie de partager un beau moment avec ma sœur et son époux, avec mon papa, mes neveux et nièces, leurs enfants, avec mes filleules, mes amis… Pourtant, cette année, tout cela va passer à la trappe.  En tant que citoyen responsable (je ne dis pas ça pour me vanter), je vais me conformer aux règles.  Je vais passer Noël et le Nouvel An, tout seul, sur mes hauteurs malmédiennes. 

Mais, je me dis aussi que ce que je vis pour le moment, c’est bien peu de chose…par rapport à ce qui se vit aujourd’hui.  Il y a tant de  personnes qui ont dû quitter leur pays pour tenter de trouver un havre de paix ; il y a tant de familles brisées par le deuil, la maladie, la séparation… ; il y a tant de personnes privées du nécessaire ou du minimum vital ; il y a tant de personnes qui se sentent abandonnées de tous et qui vivent dans une extrême solitude ; il y a tant de mères de famille et de pères de familles qui ont perdu ou qui vont perdre leurs emplois ; il y a tant de jeunes qui ne trouvent plus de sens à leurs vies ; il y a tous ces étudiants déboussolés qui doivent suivre leurs cours en virtuel ; il y a tant de personnes qui se sentent rejetées ; il y a tant de personnes victimes de conflits armés… je pourrais continuer la liste encore longtemps… alors, je choisis de remettre à sa juste place ce que je vis pour le moment.  Je fais le choix de la patience.  Dès que je reçois un appel, j’y réponds avec le plus de tendresse possible.  J’essaye aussi de donner l’un ou l’autre coup de fil à gauche ou à droite…

Je suppose que certaines et certains d’entre vous sont tristes de ne plus pouvoir vivre l’eucharistie… personnellement, ça me manque beaucoup.  Comme je vous l’ai dit, par solidarité avec vous, j’ai fait le choix du jeûne eucharistique.  Pas question que je célèbre seul dans mon coin ou devant une caméra.  J’aurais l’impression de me gaver devant des personnes affamées.  C’est rude hein !… mais c’est ainsi que je le vis. 

Si vous avez des idées, des propositions, pour nourrir des contacts, pour créer d’autres liens plus virtuels, vous pouvez me les communiquer… mais vous connaissez mes limites à ce niveau-là et mon fichu caractère… il paraît que je suis un peu têtu ! Vous pouvez aussi vous adresser à Yves qui commence à savoir comment s’y prendre pour faire passer des pilules, parfois plus difficiles à avaler pour moi. 

Je voudrais terminer ces quelques réflexions en vous redisant toute mon amitié et ma joie de vivre au milieu de vous.  Je vous souhaite, à chacune et à chacun, de vivre ce temps de fête avec sérénité et espérance.  Je vous souhaite aussi les gestes de solidarité qui permettront à vos proches et à plein d’autres de goûter à la joie de ces jours de fête.  Je vous souhaite plein de bonnes choses pour 2021.  Au plaisir de vous retrouver l’an prochain avec plein de rêves et de sourires dans le cœur…

Amitiés et bisous à toutes et à tous.

André Lieutenant

Cet article, publié dans Clin d'oeil, Infos, Réflexion, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Petit mot d’André, notre curé

  1. vilz Nicole dit :

    Merci, on a besoin de ressentir une communauté.
    Beaucoup de bonnes choses à tous.

    J'aime

  2. Pierre et Brigittte BOLAND dit :

    C’est beau ce que tu as écrit, André, cela sonne juste. Bonne fête de Noël à toi. En communion avec vous tous.

    J'aime

  3. René Gohy dit :

    ça m’a fait plaisir de te lire et je me réjouis de pouvoir(si j’en suis encore capable) de pouvoir assister au offices dans nos églises.Heureux Noel à toi et meilleure année 2021.

    J'aime

Faites-nous part de vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s